Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

Dans cette section

Conséquences Sanitaires

Les mutilations sexuelles féminines ne présentent aucun avantage pour la santé et sont préjudiciables à bien des égards aux jeunes filles et aux femmes. Elles comportent l’ablation de tissus génitaux normaux et sains ou endommagent ces tissus et entravent le fonctionnement naturel de l’organisme féminin.

Les complications immédiates peuvent être douleur violente, choc, hémorragie, tétanos ou septicémie (infection bactérienne), rétention d'urine, ulcération génitale et lésion des tissus génitaux adjacents.

Les conséquences à long terme sont notamment les infections récidivantes de la vessie et des voies urinaires, les kystes, la stérilité, la nécessité de procéder à des interventions chirurgicales ultérieures. Par exemple pour revenir sur la mutilation consistant à rétrécir l'ouverture vaginale (type 3 ci-dessus) afin de permettre les rapports sexuels et l'accouchement, avant de parfois la refermer ensuite par suture. Le risque accru de complications lors de l'accouchement et de décès des nouveau-nés.

0
No votes yet
Your rating: None