Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

Faire les choses différemment

Si vous désirez transformer votre entreprise alternative ou à temps partiel en une entreprise à plein temps, vous devez faire les choses différemment. Qu’est-ce que cela signifie pour votre entreprise? Vous devez gérer les aspects suivants.

Créer une identité légale spécifique pour votre entreprise.
Toute organisation traditionnelle qui fera affaire avec vous voudra s’assurer que vous faites les choses de façon légitime. Vous avez besoin d’une identité légale qui est différente de votre identité personnelle. Vous devez créer une entreprise par actions fermées (société fermée, sf ) ou une entreprise à responsabilité limitée afin d’ouvrir certains types d’entreprises. Une fois votre entreprise légale établie, vous pouvez assumer que le gouvernement reconnaît votre existence. Cela signifie qu’ils attendront de la part de votre compagnie des paiements en impôts, des rapports annuels et divers autres formulaires qui vous coûteront temps et argent.

Gardez des livres et dossiers comptables séparés pour votre entreprise
Les gens et les organisations à l’extérieur de votre entreprise - particulièrement ceux qui vous prêtent des sommes et qui vous vendent des fournitures – voudront savoir combien d’argent a fait ou a perdu votre entreprise au cours des dernières années, connaître les ressources dont votre compagnie dispose (si elle en a), ainsi qu’être informés de toutes les garanties prises par des créanciers sur ces ressources. Vous devez conserver des livres et dossiers portant sur les activités de votre entreprise qui sont totalement séparés de vos dossiers personnels. Souvent, vos états financiers feront l’objet d’un audit de la part de comptables certifiés, affectés par le gouvernement. Élaborer et maintenir à jour ces livres et dossiers peut être coûteux et complexe, et demande des compétences que la plupart des entrepreneurs ne possèdent pas, pour lesquels ils doivent débourser. Les audits peuvent coûter des milliers de dollars, selon la taille de votre entreprise.

Déclarer vos revenus et payer des taxes
Cela pourrait être le changement et le coût le plus important pour vous, en tant qu’entrepreneur – de la préparation des rapports d’impôt au paiement même des impôts. Les tierces parties, particulièrement les banquiers, vous demanderont de leur fournir les preuves de plusieurs années de paiement en impôt avant de vous accorder un prêt. Ils veulent s’assurer que le prêt consenti sera utilisé pour le bon fonctionnement de l’entreprise, et non pas pour rembourser des impôts ou d’autres dépenses.
Les lois de plusieurs pays requièrent que les employeurs prélèvent une portion du salaire de chaque employé pour le remettre au gouvernement. Les entreprises paient aussi des taxes. Ces coûts s’accumulent rapidement s’ils ne sont pas remboursés de façon régulière, car la plus grande dépense des entreprises est habituellement les salaires.

Assurez-vous de respecter les lois de zonage et de permis.
La plupart des villes restreignent certaines activités dans certains secteurs de la ville, et demandent aux entreprises de se munir d’un permis. Une fois que le niveau de vos affaires nécessite que vous déménagiez vos bureaux hors de votre maison ou de tout autre lieu d’affaires non-traditionnel, vous devrez respecter ces règlements. Si vous devez augmenter votre production ou commencez à avoir de nombreux clients, les voisins et autres gens qui ignoraient que vous opériez une entreprise dans une zone résidentielle pourraient vous causer problèmes auprès des autorités locales. Respecter les lois de zonages et de permis pourrait signifier devoir payer pour un espace pour votre entreprise.

Prendre des assurances.
Il peut s’agir d’un coût significatif. Pensez-vous ne pas avoir besoin d’assurance, et êtes prêt à prendre des risques? Vos partenaires et ceux qui vous financent pourraient ne pas partager ce goût du risque. Plusieurs clients, investisseurs et prêteurs ne veulent pas être en affaires avec de petits entrepreneurs s’ils ne possèdent pas certains types d’assurances. Par exemple, plusieurs clients demandent que leurs entrepreneurs et vendeurs aient une assurance qui couvre les coûts pour toute blessure ou erreur pouvant survenir dans les limites de leur propriété. Ainsi, la compagnie ne coure pas de risques si un incident survenait. Cela est aussi vrai – presque sans exception – pour les prêteurs. Les prêteurs offrent rarement des fonds à des entreprises qui ne bénéficient pas d’une couverture d’assurance convenable, particulièrement au niveau des blessures humaines, dans le cas où quelqu’un serait blessé chez l’emprunteur.

0
No votes yet
Your rating: None