Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

Syndrôme de stress post-traumatique

Qu’est-ce que le syndrôme de stress post-traumatique (SSPT)?

Le syndrôme de stress post-traumatique (SSPT) est un désordre psychiatrique qui est le résultat pouvant s’ensuivre lorsque quelqu’un a vécu, ou a été témoin, d’évènements mettant en péril la vie. Ces évènements peuvent comprendre les combats militaires, les catastrophes, les incidents terroristes, les accidents graves ou les assauts personnels violents, comme les mauvais traitements et les viols.
Les gens qui souffrent du SSPT revivent souvent l’évènement en rêves ou en flash-backs, ont des problèmes de sommeil, et se sentent mis de côté et isolés. Ces symptômes peuvent être intenses, et durer assez longtemps pour affecter votre vie quotidienne.
Quels sont quelques-uns des symptômes?
  • Éviter les endroits ou objets qui nous rappelent ce qui est arrivé
  • Flash-backs et cauchemars.
  • Sentiment de culpabilité d’avoir survécu à un accident ou à une catastrophe, particulièrement si une ou des personnes en sont décédées.
  • Peur intense.
  • Agitation, difficulté à se concentrer.
  • Se sentir "insensible," comme si rien ne comptait, ou impuissant.
  • Ne pas apprécier ses activités préférées.
  • Constamment penser à ce qui est arrivé.
  • Maux de têtes, maux d’estomac, ou vertiges.
  • Parlez de suicide, vous blesser volontairement.
Comment le traiter?
Le SSPT peut se développer à tout âge, incluant pendant l’enfance. Les symptômes apparaissent habituellement dans les 3 mois qui suivent un évènement traumatisant, même si parfois ils n’apparaissent que plusieurs années plus tard. Certaines personnes s’en remettent en environ 6 mois, alors que d’autres en souffrent beaucoup plus longtemps.
Si vous souffrez d’un SSPT, vous avez besoin d’aide psychologique. Les médecins ou les conseillers à l’école peuvent vous référer à la bonne personne. Si abordez le sujet du suicide ou de l’automutilation, ou si c’est le cas pour quelqu’un que vous connaissez, appelez la police, l’hôpital ou un médecin immédiatement.

0
No votes yet
Your rating: None