Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

Schistosomiase (Bilharziose)

Maladie parasitaire endémique, touche plus de 200 millions de personnes en zones rurales et périurbaines.

QUELS SONT LES PRINCIPAUX SIGNES ET SYMPTOMES DE LA BILHARZIOSE ?

  • Présence de sang dans les urines (signes clairs de la bilharziose urinaire, les garçons le constate plus facilement que les filles.
  • Présence de sang dans les selles
  • Diarrhées fréquentes
  • Douleurs abdominales
  • Gros ventre

MODE DE TRANSMISSION

Une personne parasitée contamine l’eau en faisant ses besoins dans la nature. L’on s’infecte en contact avec l’eau douce contaminée.

DIAGNOSTIC

Pour diagnostiquer la schistosomiase urinaire on a recours à une technique de filtration avec un filtre en papier en polycarbonate ou en nylon. L’examen d’un échantillon d’urine ou la recherche d’une hématurie microscopique au moyen de bandelettes permet de déterminer les cas à traiter.
Pour la schistosomiase intestinale on met en évidence les œufs dans les échantillons de selles.

TRAITEMENT

Le praziquantel est le seul médicament disponible et efficace contre toutes les formes de schistosomiase.

LA STRATEGIE D’INTERVENTION RECOMMANDEE

La distribution de praziquantel est la norme le traitement régulier des populations exposées au risque permet de guérir la morbidité inaperçu et d’éviter que les sujet infestés ne développent la morbidité sévère inhérente aux stades tardifs

POPULATIONS DEVANT ETRE TRAITEES

Les enfants d’âge scolaire, les adultes que l’on considère exposées aux risque : femmes enceintes ou qui allaitent, cultivateurs pécheurs, ouvrier allant à l’irrigation, femmes dans les tâches ménagères, les communautés entières vivants dans les zones endémiques.

1
Average: 1 (1 vote)
Your rating: None