Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

La lèpre

La lèpre est une maladie chronique provoquée par le bacille mycobacterium leprae. La période d’incubation de la maladie est d’environ 5 ans. cependant les symptômes peuvent n’apparaître qu’au bout de 20 ans. La lèpre n’est pas très contagieuse. Elle est transmise par des gouttelettes d’origine buccale ou nasale lors des contacts fréquents et étroits avec les personnes infectées et non traitées.

COMMENT RECONNAITRE LA MALADIE ?

Lésions cutanées et nerveuses, lésions progressives et permanentes de la peau, des nerfs des membres et des yeux. On parle de lèpre pauci bacillaire (PB) lorsque le malade présente de une à cinq lésions cutanées insensibles.

On parle de lèpre multi bacillaire (MB) lorsqu’il y a plus de cinq lésions cutanées insensibles.

La lèpre est –elle une maladie guérissable ?

Oui à travers la poly chimiothérapie (PCT) qui comprend 3 médicaments : la dapsone la rifampicine et la clofaximine. La PCT est sure et facile à administrer. Tous les malades peuvent se la procurer sous la forme de traitement d’un mois conditionnés en plaquettes thermo soudées très pratiques. Norvatis et la fondation Norvatis pour le développement durable mettent la PCTgratuitement à la disposition de tous les sujets atteints dans le monde.

La PCT permet de guérir la lèpre PB en 6 mois

La PCT permet de guérir la lèpre MB en 12 mois .

Les malades ne sont plus contagieux dès la première dose de PCT. Il n’y a pratiquement pas de rechute.

Ces 20 dernières années, plus de 12 millions de sujets atteints ont guéri. Le taux de prévalence a baissé de 90% et la lèpre ne constitue plus un problème de santé publique dans 108 des 112 pays où elle était considérée comme un sérieux problème de santé pour les communautés.

QUELQUES CHIFFRES DE LA SITUATION ACTUELLE

La lèpre est toujours considérée comme un problème de santé publique dans 14 pays d’Afrique parmi lesquels le Cameroun. Les efforts spéciaux seront nécessaires pour atteindre l’objectif d’élimination de la lèpre au brésil, en Inde, à Madagascar, en Mozambique, à Nyanmar et à Népal. Ils totalisaient 90% de la prévalence au début de 2002.

0
No votes yet
Your rating: None