Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

Maux de tête/Migraine

Le maux de têtes occasionnels peuvent être traités avec du paracétamol (Panado) ou de l’aspirine (Disprin). Si votre mal de tête se situe au niveau de votre visage et que vos joues et la région autour de vos yeux est douloureuse, vous avez peut-être une infection des sinus. Si vous avez des maux de têtes réguliers et très douloureux, ce pourrait être des migraines.

Les migraines sont beaucoup plus douloureuses que les maux de têtes réguliers. Votre douleur peut être de différents types selon le genre de migraine dont vous souffrez. Vous pourriez avoir une douleur concentrée au niveau d’un seul côté de la tête et être nauséeux, ou encore vomir, ou être étourdi. Avec ce type de migraine, vous verrez des éclats de lumière avant que la migraine ne frappe. Vous pourriez aussi avoir un mal de tête généralisé très fort, ou avoir un mal terrible autour d’un œil qui apparaît à tous les jours ou quelques fois par semaine.
 

Parlez à votre médecin si vous croyez souffrir de migraines. Celles-ci pourraient être traitées à l’aide d’une prescription.
 

Si votre médecin vous a dit que vous souffrez de migraines et qu’il est correct que vous les traitiez vous-même, vous pouvez prendre un analgésique comme de l’ibuprofène (Advil) ou du paracétamol (Tylenol). Regardez l’étiquette afin de vérifier si le médicament est bien conçu pour les migraines. Assurez-vous de dormir suffisament à chaque nuit. Lorsque vous avez une migraine, allongez-vous dans une pièce sombre et tranquille; la lumière vive amplifie votre douleur.
 

Tentez de ne pas consommer de chocolat, d’alcool, et de breuvages contenant de la caféine – ces produits peuvent causer des migraines. Buvez de l’eau en grande quantité chaque jour.


Vous devrez consulter un médecin si:

  •  Vous avez un mal de tête qui ne s’estompe pas après une semaine, même si vous avez pris des médicaments pour la douleur.

Vous devrez vous présenter aux urgences si:

  • Vous avez de la difficutlé à parler ou à articuler, souffrez d’étourdissements, ou si vos bras ou vos jambes deviennent faibles. Vous pourriez souffrir d’un ACV.

 

 

0
No votes yet
Your rating: None