Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

Plaies pénétrantes

Une plaie pénétrante est différente d’une coupure ou d’une éraflure. Cela signifie lorsqu’un petit objet pointu tel qu’un clou, une épingle ou une broche, a transpercé votre peau. Une plaie pénétrante peut causer un écoulement sanguin léger ou intense.
 

Ce type de plaie est à prendre au sérieux; il présente de plus grands risques d’infection. Les plaies pénétrantes peuvent s’infecter de tétanos, ce qui pourrait causer la mort. Assurez-vous que votre vaccination anti-tétanos est à jour – les adultes devraient recevoir ce vaccin à tous les 10 ans.


Si la plaie n’est pas trop profonde, vous pouvez la traiter à la maison:

 

  • Rincer la plaie à l’eau. Laver tout autour à l’aide de savon et d’eau, mais ne laissez pas le savon entrer en contact avec la plaie. Gardez la plaie propre afin d’éviter l’infection.
  • Laissez saigner la plaie, mais assurez-vous que vous ne saignez pas trop.
  • Laissez tremper la plaie dans l’eau tiède 3 fois par jour, et ce pendant 3 à 4 jours. Cela aidera à déloger les corps étrangers pouvant se trouver dans la plaie.
  • Appliquez un onguent antiseptique comme le Betadine® sur la plaie et couvrez-la d’un bandage.
  • Si vous avez de la douleur, prenez un comprimé d’aspirine ou un analgésique.


Vous devez voir un médecin si:

 

  • Vous présentez des symptômes de choc.
  • Vous devenez pâle ou transpirez beaucoup.
  • Vous devenez étourdi.
  • Votre pouls est faible et rapide.
  • Vous ne pouvez pas faire cesser le saignement.
  • La blessure est profonde (vos nerfs, organes ou vaisseaux sanguins pourraient être endommagés).
  • Vous présentez des signes d’infection. La région touchée deviendra rouge ou plus sensible. Elle enflera, ou des traînées rouges apparaîtront, ou du pus s’écoulera de la plaie.
  • Vous avez une fièvre de 38° C ou plus, mais n’avez ni rhume, ni grippe.
  • L’objet ayant transpercé votre peau se trouve encore dans la plaie.
  • La plaie se trouve sur votre main, votre tête, votre poitrine, votre dos ou votre abdomen.
  • Il s’est écoulé plus de cinq ans depuis votre dernier vaccin contre le tétanos, où vous ne savez pas à quand celui-ci remonte.
     
0
No votes yet
Your rating: None