Skip to Secondary Navigation Skip to Main Content

Current Domain

CamerounChanger

Languages

L’oignon

oignon
Oignon

La plante
L'oignon est principalement cultivé pour la production d'un bulbe sec destiné à la consommation humaine. Le bulbe entier est utilisé frais, dès la récolte ou après quelques mois de conservation, comme condiment et pour faire des sauces. Il est consommé cru en salade ou cuit en mélange avec d'autres légumes. D'autres parties de la plante sont utilisées : les feuilles, récoltées vertes, fraîches ou séchées, et les hampes florales avant épanouissement de l'ombelle.

L'oignon est photopériodique : la formation du bulbe ne peut se faire que si la longueur du jour dépasse un certain seuil. Le début de la maturation du bulbe est signalé par l'affaissement des limbes des feuilles les plus anciennes : la tombaison. Son système radiculaire est faible. Sa multiplication est assurée par de vraies graines noires et anguleuses. Il y a environ deux cent graines par gramme. L'oignon est parfois multiplié végétativement par des petits bulbes (souvent appelés bulbilles), obtenus par semis tardif à forte densité.

Le cycle de culture de l'oignon comprend donc généralement quatre phases, correspondant à la première année du cycle bisannuel :

  • de la germination au stade quatre-cinq feuilles ;
  • une phase de croissance en hauteur et en largeur ;
  • le grossissement du bulbe ;
  • la maturation du bulbe, qui commence à la tombaison.

L'oignon est cultivé dans tous les sols, mais il craint l'acidité excessive : les pH les plus favorables sont situés entre 5,5 et 7,5.

La culture de l'oignon
La culture peut se faire à partir de semis direct des graines, à partir de plants issus d'une pépinière âgée de quarante cinq à soixante jours ou à partir de petits bulbes, les bulbilles, de diamètre de 6 à 25 mm bulbilles.

Le semis direct est pratiqué dans les pays où la mécanisation est développée et le désherbage chimique bien maîtrisé. La production à partir de petits bulbes est surtout pratiquée pour obtenir une récolte précoce et faciliter le désherbage quand les adventices sont difficiles à contrôler, en zone tropicale humide. La pépinière est la pratique la plus répandue dans la zone tropicale car elle permet d'économiser la quantité de semences utilisées et de maîtriser le désherbage pendant les jeunes stades de développement de la plante et le peuplement.

L’oignon est sensible aux Anthracnose (Colletotrichum sp.), Alternariose (Alternaria sp.), Bactériose (Xanthomonas campestris), Botritys (Botritis squamosa), Maladie des racines roses (Phoma terrestris ou Fusarium spp.), Pourriture blanche (Sclerotium cepivorum, Coups de soleil, Aspergillus niger en conservation et Pourritures bactériennes.

3
Average: 3 (1 vote)
Your rating: None